Les progressistes de retour en Bolivie !

Publié le 10 December 2020

Les élections présidentielles se sont déroulées le 18 octobre dernier en Bolivie et c’est avec enthousiasme que la direction et les militant.es de l’union départementale CGT du Val-de-Marne ont accueilli la nouvelle des résultats électoraux.

Nous avions bien entendu été vent debout contre le coup d’Etatde la droite ultra libérale et religieuse accompagnée des milices fascistes contre le Président légitimement élu en novembre 2019... Nous avions déjà communiqué a nos syndicats, dénoncés la situation, participés aux rassemblements de soutien !

A présent, L’élection triomphale dès le premier tour de Louis ARCE et le retour de Evo Morales de son exil forcé doit marquer le retour à la démocratie dans ce pays abimé par la violence depuis un an.

Nous restons sur nos gardes alors qu’Orlando GUTIERREZ de la Fédération Syndicale des Travailleurs Mineurs de Bolivie (FSTMB) a été retrouvé mort le 26 octobre. Ce camarade qui a été assassiné, était un syndicaliste et une personnalité publique qui était destiné à jouer un rôle très important dans la nouvelle Bolivie et dont beaucoup de faisceaux d’indices font planer l’ombre de l’extrême droite et des paramilitaires

Cet épisode douloureux pour la Bolivie comme pour tous les démocrates et progressistes du monde, nous incite donc à redoubler de vigilance et de soutien aux peuples d’Amérique latine qui font face à l’implication active des USA fidèle à sa logique impérialiste s’immiscent dans les affaires extérieures par le biais de ses officines comme la CIA,

Plus que jamais les militants CGT du Val de marne restons en alerte aux côtés des travailleurs boliviens, des peuples indigènes qui subissent le racisme, et de tous ceux qui défendent l’idéal de justice sociale, de la mise en commun des ressources dans le socialisme, et la paix entre les peuples.

Venceremos !

Partagez !